Ethno-Net Database: Congo - Brazzaville

MOST ETHNO-NET AFRICA DATABASE

CONGO (Brazzaville)


 
Other data on Congo - Brazzaville / Autres données sur le Congo - Brazzaville
Afrique du Sud

Bénin

Cameroun

Côte d'Ivoire

Congo-Brazza

Congo-Kinshasa

Gabon

Ghana


Kenya

Nigeria

Tchad

Zambie
 
Retour imminent des déplacés du Pool
Nomination du président de la commission nationale des droits de l'Homme
Les membres de la Haute Cour de Justice ont prêté serment
Rapports sur les relations éthniques / Reports on Ethnic Relations

The following section is consisted of part, full or summaries of articles from diverses sources (newspapers, newsletters, etc...).
La section suivante est constituée d'exraits, de la totalité ou de résumés d'articles provenant d'origines diverses (journaux,bulletins, etc..).


08 / 25 / 2003 

IRIN

"Retour imminent des déplacés du Pool"

La ministre des affaires sociales et de l'action humanitaire de la République du Congo (Brazzaville), Emilienne Raoul, a annoncé ce vendredi à IRIN, le retour imminent des déplacés du département du Pool dans leurs localités d'origine.

" Il y a deux jours, au cours d'une séance de travail avec les représentants des organismes des Nations Unies, des agences humanitaires et des ONG caritatives, j'ai annoncé, au nom du gouvernement, le début du plan de contingence humanitaire relatif au retour des déplacés du Pool. Une opération test de 500 retournés volontaires dans le district de Kinkala et des villages voisins de 10 à 20 km, va avoir lieu. Le retour de ces déplacés s'effectuera, d’ici la fin août, par un premier convoi ferroviaire qui partira de Brazzaville à Matoumbou, le chef-lieu du département du Pool," a expliqué Emilienne Raoul.

"Le lancement du test retour sur Kinkala a été initié par le gouvernement congolais avec l'appui de tous les partenaires opérationnels de la communauté humanitaire dans le pays," a précisé la ministre en charge de l'action humanitaire.

Cette première phase du plan concerne 100 familles volontaires recensées à Brazzaville. Elle s'appliquera également aux déplacés locaux de Kinkala qui recevront une assistance d'urgence dès leur arrivée.

La contribution alimentaire du gouvernement sera assurée par le Programme alimentaire mondial (Pam). Cette organisation des Nations Unies livrera 500 tonnes de nourriture destinées aux déplacés de Kinkala. Les autres besoins, notamment les intrants agricoles, les médicaments génériques, les abris et l'approvisionnement en eau potable relèveront des organismes et des agences spécialisées dans ces domaines, a précisé la ministre des affaires sociales.

"Les déplacés à l'intérieur du Pool ne sont pas concernés par cette opération. Ils devront se déplacer eux-mêmes pour regagner leurs localités respectives", a souligné Emilienne Raoul en rajoutant, toutefois, qu'ils bénéficieront de la même assistance que les déplacés de Brazzaville.

Sur le plan sécuritaire, la ministre de l'action humanitaire a rassuré les partenaires en évoquant les dispositions prises par les responsables de la force publique pour accompagner et soutenir cette action de retour volontaire des déplacés.

A l'issue de cette réunion technique, l'ensemble des partenaires humanitaires a marqué son adhésion au plan de contingence. Ce dernier s'exécutera avant le 15 septembre prochain. Il permettra d'apporter une assistance de proximité à quelques 150.000 personnes vulnérables dans la région du Pool.

 

08 / 14 / 2003 

IRIN

"Nomination du président de la commission nationale des droits de l'Homme"

Justin Koumba, l'ancien président du conseil national de transition (CNT) de la République du Congo, a été nommé, ce mercredi, président de la Commission nationale des droits de l’Homme.

Cette institution est née de la constitution du 20 janvier 2002 et est entrée en fonction le 9 janvier dernier, après que le Congo a connu une période transitoire de cinq ans suivant des années de guerre civile.

La Commission nationale des droits de l'Homme a notamment pour mission d'initier des activités de sensibilisation en la matière au profit du grand public. Elle est compétente pour élaborer, collecter et diffuser la documentation dans ce domaine. Elle encourage la recherche et les enseignements des droits humains et participe à la réflexion concernant leur consolidation.

La Commission exerce également un rôle consultatif en tant qu'interlocutrice privilégiée du gouvernement et des institutions publiques chargées de la défense et de la promotion des droits de l'Homme.

Elle dispose également d'un pouvoir d'auto saisine qui lui permet d'attirer l'attention des autorités nationales sur les cas de violation des droits humains et de proposer des solutions pour y mettre fin.

La commission est composée de membres permanents et de membres associés provenant d'ONG de défense des droits de l'homme, de la société civile ou d'institutions publiques.

Les membres de la commission sont nommés par décret présidentiel pour un mandat de trois ans renouvelable. Elle est dirigée par un président soutenu par deux vice-présidents, un agent administratif et financier ainsi que par un rapporteur.

 

08 / 13 / 2003 

IRIN

"Les membres de la Haute Cour de Justice ont prêté serment"

Les membres de la Haute Cour de Justice du Congo ont été officiellement installés dans leurs fonctions, mardi dernier, par le président du parlement, Jean-Pierre Thystère Tchicaya, a annoncé un communiqué du gouvernement.

Devant le parlement réuni en congrès pour l'occasion, les nouveaux juges ont prononcé le serment suivant: "Je jure et promets de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder le secret des délibérations et des votes, et de me conduire en tout comme un digne et loyal membre de la Haute Cour de Justice."

La Haute Cour de Justice est compétente pour juger le président de la République en cas de haute trahison, selon l'article 153 de la constitution du 20 janvier 2002.

Sont également justiciables devant cette Cour, pour des actes qualifiés de crimes ou de délits commis dans l'exercice de leurs fonctions, les membres de l'Assemblée Nationale et du Sénat, les ministres, les membres de la Cour Suprême et ceux de la Cour Constitutionnelle.

La Haute Cour est composée de 36 juges, dont 17 sont des magistrats de la Cour Suprême élus par leurs pairs. Les 19 autres sont des parlementaires élus par l'Assemblée Nationale et le Sénat. L'institution est présidée par Placide Lenga, l'actuel président de la Cour Suprême.

Page
 
 
 
Other data on Congo - Brazzaville / Autres données sur le Congo - Brazzaville